fbpx
Menu Fermer

10 raisons de ne pas donner un smartphone à votre enfant

Cet article a été publié par Jonathan Van Maren sur le site anglophone LifeSiteNews le 18 décembre 2018.

Nous vous proposons ici une traduction des 10 raisons données par l’auteur pour ne pas donner un smartphone à son enfant :

1. De nombreux parents ont la conviction erronée qu’une fois que leurs enfants ont un smartphone, ils peuvent en contrôler l’usage. En réalité, il est presque impossible de verrouiller complètement cet appareil et 71% des adolescents cachent l'activité de leur smartphone à leurs parents.

2. Comme le décrit Nancy Jo Sales, journaliste à Vanity Fair, dans son livre explosif American Girls : les médias sociaux et la vie secrète des adolescentes, envoyer des sextos et des selfies nus est une pratique généralisée dans toutes les écoles, des grandes villes à la ceinture biblique rurale (les Etats américains réputés les plus conservateurs, NDLR). J'ai interrogé un certain nombre de lycéennes (d'écoles chrétiennes) sur cette question au cours des dernières années, et toutes ont dit la même chose : la pression pour envoyer des photos est implacable. Donner un smartphone à votre enfant, c'est donner l’occasion d’appliquer cette pression. Beaucoup cèdent. Des vies sont ruinées car les photos sont là pour toujours.

3. L’âge moyen auquel un enfant regarde pour la première fois une vidéo porno est maintenant 11 ans (le plus jeune dépendant du porno que j’ai rencontré était scolarisé à la maison). Fournir aux enfants un smartphone c’est leur donner accès à un portail sur l’ensemble des dépravations sexuelles telles qu’elles existent en ligne. La majorité des jeunes, garçons et filles, voient maintenant des documents pornographiques. La majorité d'entre eux ont vu des choses (scènes de violences sexuelles entre autres) que les générations précédentes n'auraient même pas pu imaginer. Leur donner cette opportunité et cette tentation à un âge où nous ne leur confierions pas le droit de voter, de boire, de fumer ou de conduire est totalement irrationnel et dangereux.

4. La plupart des enfants sont exposés à la violence sexuelle du porno via les smartphones. Comme je l'ai mentionné dans mes précédents articles, les experts s'aperçoivent de plus en plus que les enfants tentent de faire ce qu'ils voient dans la pornographie avec d'autres enfants ; des dizaines de milliers de cas d'abus sexuel sur enfant au Royaume-Uni ont fait l'objet d'enquête et ont eu besoin de l’intervention de professionnel de la santé.

5. Notre société n'a toujours pas compris comment contrôler ces technologies. En fait, même les experts de la Silicon Valley, qui créent ces dispositifs et ces écrans, avertissent qu’ils exercent une « influence néfaste » sur les enfants et qu’eux-mêmes ne donnent de smartphones à leurs enfants et limitent strictement le temps qu’ils passent sur leur ordinateur. Si ceux qui développent des smartphones disent qu'ils sont dangereux pour les jeunes, peut-être devrions-nous les écouter…

6. Les sociétés pornographiques s'efforcent d'inciter les enfants à regarder la pornographie. Certaines ont étiqueté le contenu de porno hardcore avec des phrases telles que « Dora l'exploratrice », par exemple, afin d'inciter les enfants à tomber sur leurs contenus. Votre enfant peut ne pas être à la recherche de porno, mais le porno cherche certainement votre enfant.

7. Les groupes pornographiques ont numérisé leur contenu afin de les rendre plus accessible sur un smartphone. Ils savent que la grande majorité des jeunes ne le verront plus sur des ordinateurs portables, des ordinateurs de bureau ou des téléviseurs. La plupart des jeunes regardent la pornographie sur leur smartphone, dans leur chambre. Si les parents ont une connexion Wi-fi restreinte, il est facile de trouver une connexion Wi-Fi gratuite presque n'importe où. Ainsi, même si vous êtes convaincu que votre enfant / adolescent peut résister à la tentation d’avoir accès à la pornographie, les sociétés pornographiques sont tout à fait certaines qu’elles peuvent gagner ce combat.

8. Les smartphones offrent aux enfants le premier environnement de l’histoire qui existe sans aucune surveillance de la part d’un adulte. Si le cyberharcèlement est si efficace et si dangereux, c'est parce que les médias sociaux ont créé un monde alternatif, habité par les jeunes et leurs pairs et inaccessible aux parents et aux tuteurs. Il y a encore une génération, le harcèlement cessait quand vous rentreriez de l'école. Aujourd'hui, vous pouvez être victime de harcèlement à la maison, dans votre chambre.

9. Les enfants n'ont pas besoin de smartphones. Ils veulent les utiliser, bien sûr, car ils souhaitent accéder aux médias sociaux et à Internet. Qui ne voudrait pas avoir accès à quelque chose qui puisse répondre à toutes vos questions ? Mais compte tenu de l’énorme puissance de cet outil, il est incroyablement naïf de penser que les enfants et les adolescents sont assez matures pour le gérer, alors que l’impact des smartphones sur les adultes (et la montée en flèche de la dépendance technologique) indiquent que ces derniers ne savent même pas comment utiliser cette technologie de manière responsable. S'ils ont besoin d'un téléphone pour appeler et envoyer des SMS, procurez-leur un appareil sans accès à Internet.

10. Les smartphones éliminent souvent l'intérêt de l'enfant pour d'autres activités plus saines, telles que la lecture, les loisirs en plein air et les loisirs en famille. Je suis sûr que quiconque offre un smartphone à son enfant ne sera pas surpris d'apprendre qu'il occupe rapidement une place très importante dans la vie de l'enfant. C’était pourtant prévisible : ce n’est pas sans raison que les petits demandent tellement d’en avoir un…

Antoine Béllion


Recommandés pour vous

>