fbpx
Menu Fermer

150 quartiers officiellement classés sous l’emprise de l’islamisme!

Alors qu’une immense mosquée turque est en cours de construction à Strasbourg, Recep Tayyip Erdogan vient de remercier la France d’une façon bien particulière… Le 9 décembre, le dictateur turc a renvoyé dans notre pays 11 djihadistes !

Peu avant de passer à l’acte, M. Erdogan avait menacé les Européens : « Faites attention à votre attitude à l’égard d’un pays qui accueille quatre millions de réfugiés (…). Nos portes s’ouvriront et les membres de Daech vous seront renvoyés. C’est votre problème. N’essayez pas de nous intimider. »

Autrement dit, si vous ne vous inclinez pas devant moi comme le nouveau sultan, je vous envoie des égorgeurs !

Cette décision est particulièrement inquiétante au moment où la justice française fait preuve d’un laxisme inadmissible envers les djihadistes… Le 6 décembre, la Cour d’Appel de Paris a réduit la peine prononcée en première instance pour des djihadistes qui s’étaient photographiés avec une tête décapitée, à 10 ans de prison, dont seulement 6 avec une peine de sureté ! L’article 411 du Code pénal prévoit pourtant une peine de 30 ans de prison pour intelligence avec l’ennemi !

Mais la Cour d’Appel a trouvé des circonstances atténuantes à ces criminels : « séjour court » en Irak et en Syrie, « jeune âge » (19 ans), soi-disant absence de « djihad global » à l’époque. Pourtant aucun de ces motifs ne les a empêchés de commettre des atrocités !

Que va-t-il se passer avec les djihadistes renvoyés en France par Erdogan ? Quand vont-ils sortir de prison (si la justice les y envoie) ? Dans 5 ans ? 2 ans ? 6 mois ? Et que feront-ils ensuite ?

Il serait temps que ceux qui nous gouvernent comprennent que la faiblesse d’aujourd’hui, ce sont les attentats de demain.

Guillaume Gattermann


Posted in Islamisation

Recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit + seize =