fbpx
Menu Fermer

En France, la paix et la tranquillité disparaissent

Dans une tribune publiée dans les colonnes du Figaro, le délégué général de l’Institut pour la Justice (IPJ), Pierre-Marie Sève tire la sonnette d’alarme face à la “spirale de violence” que subit notre pays, tout particulièrement ces derniers temps. 

Encore en mai dernier, un islamiste attaquait une policière… Après cette énième attaque au couteau, « le sentiment qui domine est une tragique lassitude. Comme un air de déjà-vu : encore une fois, des policiers sont attaqués, encore une fois l’agresseur est un radicalisé, encore une fois la Justice n’a pas fait son travail et encore une fois nous nous posons collectivement les mêmes questions », regrette Pierre-Marie Sève.

« Si la lassitude domine, continue-t-il, c’est que chacun ressent, impuissant, à quel point la paix et la tranquillité disparaissent. » En effet, « les agressions devenant quotidiennes et pour des motifs futiles, c’est une tension sourde qui s’installe déjà entre citoyens Français. »

Et « cette violence n’est absolument pas normale. Il suffit d’avoir vécu à l’étranger pour se rendre compte qu’aucun pays occidental n’a autant de tension dans ses rues que la France (…) Contrairement à ce que maintiennent les “dénis oui-ouistes”, cette violence est nouvelle et nous n’avons pas à nous y résoudre », insiste-t-il.

« Mais il faut également se ressaisir parce que le temps presse.(…) Le navire coule et plus nous attendrons avant de boucher les trous, plus il sera difficile de sauver l’équipage », alerte Pierre-Marie Sève.

« Pour sortir de cette spirale, ce ne sont pas des mesurettes dont la France a besoin, mais un traitement de choc. » Et d’énumérer : « (…) construire 40 000 places de prison, (…) sortir de la Convention européenne des Droits de l’Homme et naturellement mener une politique de l’immigration enfin musclée avec notamment expulsion des criminels étrangers. »

« Les obstacles auxquels nous faisons face sont déjà importants, et ils risquent de s’alourdir si nous n’agissons pas maintenant, avertit le délégué de l’IPJ. Toutefois, l’espoir est loin d’être épuisé et le passé le prouve. »

« Mais si rien n’est fait, la France s’enfoncera dans une spirale de violence qui sera jour après jour plus difficile à arrêter. À moins que nous ne soyons déjà dedans », conclut-il, à juste titre.

Source : https://www.lefigaro.fr/vox/societe/si-rien-n-est-fait-la-france-s-enfoncera-dans-une-spirale-de-violence-20210529

Posted in Islamisation

Recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit − cinq =