fbpx
Menu Close

Belgique : 63 millions de masques brûlés pour favoriser l’accueil de migrants !

Une information complètement scandaleuse nous vient de Belgique : pas plus tard que l’année dernière, le pays terminait d’incinérer une réserve de 63 millions de masques sanitaires pour…faire de la place pour accueillir des migrants ! Un stock d’une importance capitale aujourd’hui, pour affronter l’épidémie du coronavirus.

Cette information étonnante a été révélée par différents journaux belges (Het Nieuwsblad, La Meuse, La Capitale, Sudinfo et La Nouvelle Gazette). Cela démontre une nouvelle fois l’irresponsabilité de nos gouvernants européens qui choisissent de privilégier les besoins des migrants à la sécurité et au bien-être de leurs concitoyens.

Les médias belges révèlent qu’une partie des deux hangars où se trouvait stockée la réserve de masques avait été réquisitionnée par la Croix-Rouge, sous la directive du gouvernement belge.

Marc Caekebeke, l’adjudant – aujourd’hui retraité – qui avait la mission de veiller sur le fameux stock stratégique de masque, témoigne : « Deux hangars de 30 mètres sur 50, remplis à ras bord avec environ 1.200 palettes contenant des dizaines de milliers de boîtes. C’était le stock stratégique de masques sur lequel j’étais chargé de veiller à la caserne de Belgrade [près de Namur, NDLR]. »

Et ce, alors que « les hangars étaient secs et fermés » et que « les boîtes n’étaient pas endommagées“ », précise encore le militaire.

« La raison principale qui a pu justifier la destruction de ce stock stratégique est le manque de place ! En 2015, le gouvernement avait décidé que la Croix-Rouge allait utiliser une partie de ces hangars pour accueillir des réfugiés et il fallait faire de la place », accuse-t-il.

Les derniers lots de masques protecteurs ont été brûlés fin 2018, un an avant le début de la pandémie actuelle. Consternant.

Guillaume Gattermann

 

Photo : – Creative Commons CC0 – Masques/Orna Wachman

Source : https://www.atlantico.fr/pepite/3588583/belgique–le-stock-strategique-de-masques-a-ete-detruit-pour-faire-de-la-place-aux-migrants

Recommandés pour vous

>