fbpx
Menu Close

Caen : un bus de pèlerins pris pour cible

Les actes antichrétiens continuent de sévir en France ! Le dimanche 19 janvier, une cinquantaine de pèlerins, dont des enfants, se rendaient à Pontmain dans le cadre du 149ème anniversaire de l'Apparition de la Vierge Marie, le 17 janvier 1871.

Leur bus a été attaqué par une vingtaine d’individus cagoulés et vêtus de noir, alors que le véhicule s'apprêtait à quitter la maison diocésaine de Caen, leur ville de départ.

Au bout de quelques minutes, le chauffeur du bus parvient à s'extraire du groupe de forcenés qui jette alors de la peinture sur le pare-brise, à l'aide de pistolets de paintball, pour empêcher le départ. 

Le Père Gérard Pitel, présent dans le bus, raconte à France 3 : « Alors que nous sortions du parking privé du Diocèse, nous avons vu une vingtaine de personnes cagoulées devant le bus qui essayaient de nous empêcher de partir. Ils avaient une banderole, mais je n'ai pas réussi à la lire. Le chauffeur a avancé par à-coups. Ça a duré entre deux et trois minutes, mais ça fait drôle quand même. »

Le diocèse a affirmé que les pèlerins placés à l'avant du bus ont été choqués par l'attaque.

Le Père Laurent Berthou, porte-parole de Monseigneur Boulanger, affirme pour sa part que « c'est la deuxième fois qu'un bus de pèlerins est attaqué ». « En octobre 2019, les passagers d'un bus qui revenaient d'un pèlerinage à Lourdes avaient été pris à parti par des personnes vociférant des insultes », ajoute-t-il.

« Ils ont sans doute confondu avec des bus de la Manif pour Tous » explique encore le Père Berthou, « ce qui nous apparaît grave c'est cette montée de violence », dénonce-t-il.


Recommandés pour vous

>