fbpx
Menu Close

Calvados : une capitulation face à la révolte des banlieues ?

Une note interne du vingt-quatre avril, signée par le chef d’état-major de la Direction départementale de la sécurité publique du Calvados invitait tous les services de police du département à limiter leurs interventions dans les quartiers où la grande partie des habitants observent le mois de jeûne des musulmans.

On peut légitimement se poser la question si ces recommandations particulières se limitent au Calvados, ou bien sont généralisées à tous les départements. Quoiqu’il en soit, cela « laisse percevoir une certaine fébrilité dans la hiérarchie policière », selon Le Parisien qui a relayé l’information.

Voici un extrait du fameux document : « Sauf atteinte aux personnes ou atteinte grave aux biens (dégradations par moyen dangereux pour les personnes, de bâtiment, véhicule), il n’y a pas lieu d’intervenir dans les quartiers à forte concentration de population suivant le ramadan, pour relever un tapage, contrôler un groupement de personnes rassemblées après le coucher de soleil pour s’alimenter ».

Cette consigne des plus déconcertantes fait d’autant plus scandale que dans certaines banlieues d’Ile de France et de villes de province, la situation est devenue incontrôlable, tant les incidents se multiplient. Ce dont se défend l’exécutif, par la voix du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, qui a affirmé que « l’ordre républicain (devait) être présent partout ».

Voilà pour le discours officiel, mais sur le terrain, les choses paraissent tout de suite moins évidentes, comme on peut le lire dans la suite du document : « Monsieur le directeur demande à tous les personnels de la DDSP de faire preuve de discernement en la matière, afin d’éviter qu’un manquement aux règles de confinement ne dégénère et provoque un trouble supérieur de violences urbaines ».

« Contrairement à ce qui a pu être dit et répété par le gouvernement, cette note prouve que les policiers ont donc bien ordre de ne pas aller dans certains endroits ! » s’est insurgé Fabien Vanhemelryck, le secrétaire du syndicat de police Alliance.

Suite à la polémique provoquée, le patron de la police nationale a demandé des « explications » et a assuré que « la police nationale intervient en tout point du territoire pour assurer la sécurité des personnes et des biens quelles que soient les circonstances.» « Le directeur général de la police nationale (DGPN) a été informé de la diffusion d’un télex de la direction départementale de la sécurité publique du Calvados donnant des instructions restreignant les conditions d’intervention et de patrouille de la police nationale pendant la période du ramadan », a affirmé la Police nationale dans un message transmis à l’AFP.

S’agirait-il du début d’une capitulation générale face à la révolte croissante des banlieues ?

Guillaume Gattermann

Source : https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/calvados-un-appel-a-la-retenue-des-policiers-pendant-le-ramadan-7800440516

Photo : Canva.com/Ancien canal d’eau dans la ville de Bayeux/Calvados

Recommandés pour vous

>