fbpx
Menu Fermer

Canada : des photos pornographiques publiées par des enfants !

Jonathon Van Maren, journaliste du LifeSiteNews dont nous avons partagé il y a peu l’excellente analyse sur les dangers des smartphones auprès des enfants (voir l’article : « 10 raisons de ne pas donner un smartphone à votre enfant »), a lancé ce 4 janvier dernier une nouvelle alerte. Voici quelques extraits de ce texte très éclairant sur les ravages de la pornographie à travers les nouvelles technologies.

M. Van Mareh explique : « Le partage presque omniprésent d'images et de messages explicites dans les collèges et les lycées, l'énorme pression exercée pour fournir de telles images et l'utilisation quasi universelle de la pornographie via des smartphones par des adolescents ont été mes principales raisons pour ce conseil [NDRL : ne pas donner de smartphones aux enfants]. »

Il constate que « l’âge moyen de la première exposition à la pornographie est de neuf ans et  le « sextage » commence beaucoup plus tôt. (…) Le sextage et l'utilisation de la pornographie sont désormais la norme, y compris pour les enfants, quels que soient les mensonges réconfortants que les parents aiment se raconter pour excuser leur décision de fournir à leurs enfants les dispositifs nécessaires pour y accéder. »

Van Mareh insiste à quel point la situation est devenue dramatique et donne l’exemple « où des policiers de la province canadienne du Nouveau-Brunswick ont ​​averti publiquement les parents que leurs enfants partageaient en ligne des images nues et explicites d'eux-mêmes. Et il ne s'agit pas de jeunes adolescents mais de quatre enfants âgés de huit à douze ans » !

Dans un communiqué, la sergente Chantal Farrah de la GRC au Nouveau-Brunswick a mis en garde les parents, soulignant le fait qu'il ne s'agissait en aucun cas d'un incident isolé : «Il est malheureusement très courant pour les jeunes, même les enfants, de partager en ligne des photos et des vidéos d’exploitation d’eux-mêmes, et une fois qu’elles sont en ligne, elles ne peuvent pas toujours être supprimées. »

En effet, continue Van Maren, « la pression culturelle pour participer à ces activités est énorme et de nombreux parents ne peuvent tout simplement pas comprendre le monde dans lequel grandissent leurs enfants - un monde extrêmement différent de celui dans lequel ils vivaient au même âge. »

Le journaliste conclut avec ce cri d’alarme : « Le sextage et la pornographie ruinent des enfants. Parlez-leur. Découvrez ce qui se passe. Et s'il vous plaît, faites ce que vous pouvez pour les protéger, même si cela vous semble difficile. »

Guillaume Gattermann