fbpx
Menu Close

Canada : un conseil scolaire catholique apporte son soutien au lobby LGBT !

Le premier juin dernier, le Toronto Catholic District School Board, le plus grand conseil scolaire catholique financé par l’État, a publié une déclaration reconnaissant le mois de juin comme le mois consacré au Sacré-Cœur de Jésus… mais aussi comme le mois « de la fierté » LGBTQ +!!!

Voici les mots exacts du scandaleux communiqué : « Juin est consacré au Sacré-Cœur de Jésus, qui pour les catholiques est un signe et un symbole de l’amour infini et passionné de Dieu pour toute l’humanité. Nous tenons également à reconnaître que le mois de juin revêt une importance particulière et manifeste de la fierté pour les membres de notre communauté qui s’identifient comme LGBTQ + ».

Principio del formulario

« Nous devons continuer à identifier et éliminer les pratiques discriminatoires, les barrières systémiques et les préjugés. Nous devons reconnaître que les étudiants qui s’identifient comme LGBTQ + peuvent subir de la discrimination et du jugement », est-il encore écrit.

« En tant que catholiques, nous croyons que nous sommes merveilleusement faits à l’image et à la ressemblance d’un Dieu qui nous a créés et nous aime inconditionnellement – tout comme nous le sommes (…)», ont ajouté les auteurs.

Jeff Gunnarson, de Campaign Life Coalition, le groupe pro-vie et famille du Canada, a fustigé la déclaration du TCDSB : «Il est tout à fait blasphématoire pour une commission scolaire catholique de parler de dévotion au Sacré-Cœur de Jésus tout en affirmant l’homosexualité», a-t-il déclaré.

«La foi catholique qui suit l’enseignement biblique montre clairement que les actes homosexuels sont un péché (…). L’orgueil est aussi un péché. Il est considéré par beaucoup comme le péché qui a conduit Adam et Eve à perdre leur relation avec Dieu. Le péché ne devrait jamais être célébré par quiconque, en particulier par une commission scolaire qui se dit catholique », regrette-t-il.

«Il est vrai que Dieu est amour. Le péché, cependant, ne trouve aucune place en Dieu ou dans son royaume qu’il a préparé pour ceux qui l’aiment en retour. Dieu nous aime tellement qu’il nous donne des lois et des normes pour nous garder sur la route droite et étroite vers son cœur aimant », explique encore le militant pro-vie.

« Les conséquences désastreuses de telles déclarations ne peuvent être surestimées », conclut-il.

Antoine Béllion

Source : https://www.lefigaro.fr/cinema/pixar-met-en-scene-pour-la-premiere-fois-un-personnage-homosexuel-dans-out-son-nouveau-court-metrage-20200525

Photo: Canadian flag

Recommandés pour vous

>