fbpx
Menu Fermer

Cognac : sataniste, il dégrade une centaine de tombes chrétiennes

L’avant-veille de la Toussaint, une centaine de tombes chrétiennes ont été vandalisées dans un cimetière de Cognac en Charente. Le parquet d'Angoulême a ouvert une enquête sur « la dégradation volontaire de biens privés », a indiqué une source judiciaire tandis qu’un individu a été placé en garde à vue le 2 novembre, selon France Bleu.

Âgé de 18 ans, ce dernier se revendique, selon Valeurs Actuelles, « sataniste », « haïssant la religion », particulièrement catholique. Il a aussi expliqué que « des voix lui disaient de faire certaines choses ».  Des plaques et de nombreux symboles chrétiens, comme des croix ou des anges, avaient été dégradés. Actu17.fr affirmait de son côté que la police technique et scientifique (PTS) avait effectué des relevés sur place aux fins d'analyses. « Les croix ont été particulièrement ciblées par les vandales », écrivait le site d'informations. 

Une expertise psychiatrique visant à établir son degré de responsabilité pénale a été ordonnée avant qu'il soit présenté au tribunal correctionnel en février pour « dégradation ou destruction de bien d'autrui à raison de la religion ». En attendant, il a été placé sous contrôle judiciaire, avec obligation de soins, et interdiction notamment de sortir de chez lui, seul, la nuit.

 « Lorsque les morts ne sont plus respectés, c'est l'humanité entière qui est atteinte dans sa dignité », a réagi Monseigneur Gosselin, l'évêque d'Angoulême, dans un communiqué. 

Rappelons que la religion chrétienne est de très loin celle qui est la plus attaquée en France. En 2018, 1 063 actes anti-chrétiens ont été recensés par le ministère de l’Intérieur ! On se demande quand les pouvoirs publics vont enfin mettre les moyens nécessaires pour protéger nos églises et nos cimetières…

Antoine Béllion


Recommandés pour vous

>