fbpx
Menu Close

Coronavirus : les dérives totalitaires du gouvernement allemand

Dans un premier temps, pour la reprise des classes en présentiel, l’État allemand de Saxe avait exigé aux parents de remplir quotidiennement un formulaire de « confirmation de santé », sans quoi les enfants seraient physiquement retirés de leurs salles de classe.

Et si cela n’était pas suffisant, l’administration d’Outre-Rhin avait même menacé qu’en cas de refus de la part des parents, les enfants pourraient finalement être placés sous la garde du gouvernement !

Le formulaire en question devait servir à « confirmer » le bon état de santé de l’écolier, formulaire à remplir et signer chaque jour… indiquant que ni l’enfant ni aucun membre de la famille ne présente de symptômes du COVID-19, ni a été en contact avec une personne infectée par le coronavirus au cours des deux dernières semaines.

Selon le document, sous peine d’une plainte au bureau de l’ordre public, les parents ont l’obligation de « venir chercher immédiatement leur enfant à l’école », si l’enfant n’a pas une confirmation médicale à jour…
Finalement, suite au le scandale provoqué face à cette mesure draconienne, l’Etat a fait marche arrière et désormais, les parents n’auront qu’à confirmer quotidiennement « qu’aucun membre de la famille n’a de symptômes du coronavirus tels que toux, écoulement nasal et fièvre. »

Il faut rappeler que l’enseignement à domicile est entièrement interdit dans tout le pays, mais exceptionnellement, l’État de Saxe a autorisé les parents d’enfants scolarisés à l’école primaire à suivre les cours à distance, pendant une période limitée.

Nathalie Burckhardt

Source : https://www.lifesitenews.com/news/german-state-backtracks-after-saying-it-could-take-kids-if-parents-dont-sign-daily-covid-19-health-form

Photo: Enfant masqué pendant la pandémie de coronavirus. Creative Commons/Author, www.vperemen.com CC-BY-SA.

Recommandés pour vous

>