fbpx
Menu Fermer

Daech toujours à l’œuvre sur le territoire français

Un article du 14/02/2019 du Figaro révèle un constat dès plus inquiétant : « Même si les déboires de Daech en Syrie et en Irak ont fortement affaibli son appareil de propagande, ses disciples sont en effet toujours actifs. »

En effet, au-delà de la fin proclamée de Daech, plusieurs faits montrent que la lutte contre la propagande islamiste radicale, toujours active, ne faiblit pas. Et elle ne doit surtout pas faiblir, bien au contraire !

La rédaction du Figaro rapporte que « Ces dernières semaines, trois propagandistes présumés, deux à Roubaix, dans le Nord et le troisième à Roanne, dans la Loire, ont été ainsi mis en examen et écroués. Les deux Nordistes, mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, passaient de longues heures à diffuser vidéos, photos et textes sur des groupes de discussion via des messageries cryptées. D'origine turque, le suspect interpellé à Roanne fin janvier aurait reçu de grandes quantités de photos et de vidéos depuis la zone syro-irakienne et les aurait rediffusées. Il a été mis en examen pour apologie du terrorisme. »

« Tous ces propagandistes présumés ont un certain nombre de points communs. Ils ne se seraient pas rendus dans la zone syro-irakienne même s'ils disposaient de contacts dans cette même zone. Leur « mode opératoire » est par ailleurs le même, simple et efficace : utiliser les téléphones portables et les messageries cryptées », explique le quotidien.

L’article se termine avec ce cri d’alarme : « Cette succession d'affaires est d'autant plus préoccupante que la France fait face à une vague de terrorisme « inspiré » avec des attentats perpétrés, à Trèbes, Paris ou Strasbourg, par des individus a priori sans contact direct avec Daech, agissant sans « commandite » de l'État islamique et sans même de « bénédiction » religieuse de la part de « référents ». (…) En diffusant les menaces, hypothétiques et quasi permanentes, distillées par l'État islamique, ils (les propagandistes) incitent directement au passage à l'acte des « soldats du califat » autoproclamés. »

Pourvu qu’il soit écouté et pris au sérieux avant qu’il ne soit trop tard, une fois de plus !

Guillaume Gattermann


Photo : À Roanne, dans le Loire, un propagandiste présumé de l’État islamique a été mis en examen et écroués. - BAY [CC BY-SA 4.0] - Wikimedia Commons
Source : La propagande de Daech toujours active sur le sol français, y compris dans les prisons

Recommandés pour vous

>