Menu Fermer

Églises en mosquées : une menace bien réelle

La proposition du recteur de la Grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, de transformer les églises vides en mosquées n’est plus une fiction.

À Graulhet, en 2015, l’église a été transformée en mosquée. Elle s’appelle maintenant mosquée Al-Mohammadi, et appartient toujours à la mairie. En 2015, Quai Malakoff, à Nantes, la chapelle Saint-Christophe a subi le même sort. Elle a été coiffée d’un minaret de 17 mètres de haut sous le nom de mosquée de Forqane. Saint-Joseph de Clermont-Ferrand a été prêtée pendant 33 ans à la communauté musulmane de la ville qui a camouflé les symboles chrétiens derrière de nouvelles décorations. Devenue trop petite, les musulmans ont rendu les clefs en 2011 et ont construit une grande mosquée non loin. A Lille, la Chapelle des Sœurs Dominicaines est elle-aussi devenue une mosquée après avoir été prêtée à titre gratuit en 1973 par l’Évêque de l’époque.

Dans le journal zurichois Tages-Anzeiger, Isa Gürbüz, responsable de l’Eglise orthodoxe syrienne en Suisse, met en garde : « Les musulmans sont en Europe pour prendre le pouvoir, comme au Moyen-Orient » et « dans 20 ou 30 ans, il y aura en Europe une majorité de musulmans. La moitié des femmes européennes devra alors porter le hijab ».

Face à cette provocation contre l’identité chrétienne de la France, Avenir de la Culture continue la mobilisation.

Source : Flash Actualités, Nº 98, Décembre 2017

1 Comment

  1. jacck35

    Pleure o pays bien aimé.

    Dans les gouvernements nous avons des gens opposés a notre culture bien aimée.

    Puisque ils gouvernent , ils gouvernent et nous nous sommes noyés dans leurs

    ordres…je voudrais écrire autre impression, mais comme s’est interdit, je récite le Pater…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *