Menu Fermer

En France, les musulmans convertis vivent un enfer !

Chère Madame, cher Monsieur, bonjour !

La France est-elle déjà soumise au régime de la charia, la loi islamique ?

Il semblerait bien que ce soit hélas le cas pour les musulmans qui se convertissent au christianisme.

Le Centre européen pour le droit et la justice vient de publier un rapport alarmant sur ce thème. Ceux qui abandonnent l’Islam en France, sont littéralement persécutés d’après cette enquête !

Voici un extrait du rapport publié par le ECLJ : « Une écrasante majorité de personnes quittant l’Islam pour rejoindre le christianisme subit une persécution familiale et communautaire dont l’intensité varie grandement, du mépris à la violence. » 

La seule différence entre la France et les Etats islamiques est que chez nous cette persécution n’a aucune base légale. Mais jusqu’à quand ?

Quelles sont les persécutions dont sont victimes en France les musulmans qui se convertissent au christianisme ? Le Centre européen pour le droit et la justice en cite une douzaine. Cela va de la mort sociale à la mort physique. Il y a :

  • Le mépris ou agression verbale lors de l’annonce de la conversion.
  • Les menaces, les intimidations, le harcèlement, dans le cadre familial, dans le quartier, mais aussi de la part d’anonymes sur les réseaux sociaux.
  • Le rejet par la famille.
  • L’expulsion ou la fuite du domicile familial.
  • La destruction des biens du converti, le saccage de son foyer.
  • Les crachats, les coups, le lynchage en place publique, les blessures à l’arme blanche.
  • Pour les jeunes filles, le retour forcé au pays, le mariage forcé avec un musulman pieux, la séquestration, le viol.
  • Enfin, dans certains cas, l’assassinat du converti.

Tous les convertis au christianisme rencontrés par l’ECLJ ont au moins subi les trois premiers degrés de persécution : agression verbale, harcèlement et rejet par la famille… Les jeunes femmes sont particulièrement exposées.

« Il y a une insulte chez les musulmans : j’aurais préféré que tu sois prostituée plutôt que chrétienne », témoigne l’une d’entre elle.

Les jeunes femmes converties vivent dans la crainte des coups de la part de leur père, de leurs frères… Elles redoutent à tout moment d’être renvoyées et mariées de force au Maghreb.

Toutes, ou presque, sont obligées de déménager si elles persévèrent dans la foi chrétienne. C’est également souvent le cas chez les hommes.

Ce rapport terrifiant met aussi en lumière les cas de harcèlement sur les réseaux sociaux où les coordonnés des convertis sont mis à prix par les salafistes.

Ceux qui ne peuvent pas s’enfuir loin de leur quartier, vivent leur foi dans la clandestinité. Bien sûr, cette double vie a de graves conséquences sur leur santé mentale et plusieurs convertis sont suivis par un psychologue tant ils sont rongés par l’angoisse d’être découverts.

Il est inadmissible que des chrétiens vivent un tel enfer sur le sol français ! C’est une honte pour notre pays que de telles choses se produisent. C’est aussi très inquiétant pour l’avenir. Nous, chrétiens, serons-nous tous des dhimmis en France, demain ?

Posted in Christianophobie

Recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf + un =