Menu Fermer

États-Unis : la résistance de l’archevêque du Kentucky face au décret sanitaire

L’archevêque Joseph Kurtz de Louisville, Kentucky, est fermement résolu, avec d’autres évêques du même État, à maintenir les églises catholiques ouvertes face à la demande appuyée du gouverneur Andy Beshear de fermer les lieux de culte en décembre.

Mgr Kurtz, qui avait déjà rejeté la demande du gouverneur de fermer les lieux de culte pendant deux semaines en août, a déclaré au média américain WDRB News que lui et d’autres évêques du Kentucky « ne suspendront pas les liturgies publiques, mais encourageront tout le monde à agir de manière responsable en respectant la gravité de cette pandémie. »

Ce communiqué intervient après que le gouverneur Beshear ait annoncé qu’il allait sévir contre les rassemblements publics et privés afin de « ralentir » le virus COVID-19.
Conformément au nouveau décret, les écoles et restaurants sont fermés, la fréquentation des gymnases et bureaux limitée, de même pour la célébration des mariages et funérailles.
Les réunions familiales privées sont également réduites.

Cependant, l’injonction du gouverneur Andy Beshear de fermer les lieux de culte est plus une recommandation qu’un ordre formel. Car en mai dernier, un juge fédéral a déclaré inconstitutionnelle la précédente interdiction du même gouverneur de se réunir à l’église, après que les avocats de l’église baptiste du Tabernacle aient dénoncé que cette interdiction « était discriminatoire à l’égard du libre exercice de la religion ».

Les avocats avaient alors souligné-à juste titre- que les rassemblements étaient autorisés dans les entreprises privées, ainsi que lors des briefings quotidiens du gouverneur, alors que les rassemblements religieux étaient interdits.

Deux poids, deux mesures, toujours.

Nathalie Burckhardt

Source : https://www.lifesitenews.com/news/archbishop-rejects-state-governors-covid-request-will-continue-masses

Photo: Capture YouTube – Message on COVID-19 From Archbishop Kurtz on March 16, 2020.

Posted in Divers

Recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + seize =