fbpx
Menu Fermer

Face au djihadisme, l’Europe saura-t-elle défendre ses valeurs fondamentales ?

A l’occasion du triste anniversaire des attentats de Toulouse perpétrés par Mohamed Merah, Le Figaro a donné la parole au chercheur et enseignant Hugo Micheron. Ce dernier est également l’auteur de “Jihadisme européen. Quels enjeux pour l’avenir ?”, paru le 2 mars dernier.

« D’abord, observons que les attentats perpétrés par Mohamed Merah constituent un tournant qui a été mal compris. L’affaire a été réduite à un fait divers, celui du “tueur au scooter”. Sa dimension djihadiste n’a pas été perçue par les observateurs qui parlaient d’un  “loup solitaire”. Merah était en réalité le produit de dix ans de développement de l’idéologie djihadiste », commence par expliquer le chercheur.

« Les attaques de Toulouse et de Montauban sont intervenues au moment où le djihadisme a changé de cycle avec, un peu partout en Europe, les premiers départs en Syrie. (…) Depuis lors, Daech a été territorialement défait. Nous sommes maintenant dans une période de marée basse, où le djihadisme est en train de se reconfigurer, sachant que 2000 Français ont été enrôlés par Daech en quelques années », précise-t-il.

Un autre point capital relevé par Hugo Micheron : « le djihadisme ne se limite en rien aux attentats. Si l’on regarde sur le temps long, il répond à trois cycles complets, avec des pics au milieu de chaque décennie. (…) Beaucoup ont annoncé la fin du “djihad global » mais, comme l’a montré l’affaire Merah, nous étions plutôt dans une période de reconfiguration. (…) Aujourd’hui, nous devons être vigilants car, jusqu’ici, nos sociétés ont réagi lors des pics. Mais c’était déjà trop tard. »

Un constat inquiétant : « Daech a changé le cours du djihadisme européen en accueillant tout le monde: les jeunes, les vieillards, les psychopathes ou les inadaptés. Et enfin et surtout les femmes. Elles ont pour mission de procréer et d’éduquer les enfants dans la doctrine (…). »

Hugo Micheron conclut avec cette réflexion : « La décennie à venir est celle de tous les enjeux (…). L’Europe saura-t-elle se mobiliser également contre le djihadisme pour défendre ses valeurs fondamentales ? »

Source : https://www.lefigaro.fr/actualite-france/hugo-micheron-le-djihadisme-ne-se-limite-en-rien-aux-attentats-20220318

 Source photo : Production Avenir de la Culture

Posted in Islamisation

Recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

19 + dix-sept =