Menu Fechar

Grande Bretagne : le gouvernement privilégie les réfugiés musulmans aux chrétiens !

Le gouvernement britannique ne se soucie guère de la situation des chrétiens syriens, pourtant principales victimes de la guerre civile, dénonce un article du 8 août 2018 publié sur le site « Gatestoneinstitute.org». 

Pire encore, il fait preuve de discrimination en favorisant les réfugiés musulmans ! Quelques chiffres à l’appui : début 2018, le Haut-Commissariat des Nations Unies avait demandé au Royaume-Uni d'accueillir 1 358 réfugiés syriens dont quatre chrétiens. Le Home Office (le ministère de l’Intérieur britannique) a décidé d’accepter 1 112 réfugiés musulmans et a refusé les chrétiens ! Et ce, alors que la population syrienne de confession chrétienne est passée de 10% à 5% depuis le début de la guerre civile en 2011 !

Cette discrimination des chrétiens par le Royaume-Uni et le HCR est d'autant plus scandaleuse que les chrétiens sont « la communauté religieuse la plus ciblée ; ils souffrent de terribles persécutions dans le monde », rappelle une étude réalisée en 2017 par  le Centre d’éthique et de culture de l’Université de Notre-Dame.

Dans une lettre ouverte au ministre de l'Intérieur, David Alton, pair à la Chambre des lords, dénonce :

 « Les minorités religieuses de Syrie estiment, à tort ou à raison, que le HCR a une attitude partiale à leur égard. Le Royaume-Uni a l'obligation légale de ne pas fermer les yeux sur cette perception d'une éventuelle discrimination, directe ou indirecte, de la part de l'ONU.

Il est largement admis que les chrétiens, qui représentaient environ 10% de la population syrienne d'avant-guerre, ont été la cible des rebelles djihadistes et que leur vie continue d'être menacée.

( .. ) Les statistiques de l'année dernière démontrent à l'évidence qu'aucun biais méthodologique ne peut être invoqué. Un schéma discriminatoire est bel et bien en place auquel le gouvernement a l'obligation légale de remédier. »

Un schéma discriminatoire qui dure déjà depuis 2015…

L’ONU ose justifier le pourcentage si faible de chrétiens syriens aidés par ses services, en soutenant que « le départ des chrétiens de Syrie ne devait pas être favorisé parce qu'ils font partie de « l'ADN du Moyen-Orient ». Alors qu’attendent les Nations unies pour envoyer un contingent les défendre ?

Le 18 juillet 2018, à Westminster, le Premier ministre britannique, Theresa May, a eu le toupet de déclarer : « Notre gouvernement soutient les chrétiens persécutés où qu'ils se trouvent dans le monde et continuera de leur venir en aide (…) nous sommes déterminés à défendre la liberté de croyance et la liberté pour chacun de pratiquer le culte de son choix dans la paix et la sécurité. »

Une belle déclaration, restée à ce jour lettre morte.


4 Comments

  1. jeanrichard1922

    en fait si on veut contrer les agressions de l’islam, on doit retourner de gre ou de force les chretiens de l’orient en orient et arreter de financer l’islam coe washington l’a fait et hillary clinton l’a avoue, sinon on rend un immense service a l’islam en lui laissant le controle de territoires par la politique du vide, quant a l’immigration je suis pour l’immigration donc plus de migrants, et l’exemple maltais : on donne la nationalite aux nantis etrangers, on a vu debarquer a malte tt un village russe, ca c’est tellement mieux que les ressortissants du pmo, car ils ont tous la mm culture c’est la foi qui les differe et c’est tt ! le sentimentalisme en matiere de religion ne peut prendre pied ici, ce n’est pas le mexique ou les francs-macs interdisent le clocher de la messe le dimanche, ce n’est l’anticlericalisme franc-mac en france appuye par les centristes jusqu’a l’extreme-gauche sans parler d’autres hurluberlus sarkozystes, c’est un choc de cultures, et l’occident sera toujours le contraire de l’orient barbare

  2. Julie

    Comment ne peuvent’ils pas voir le danger pour la paix.Nous devons aider les chrétiens d’orient
    Pauvres gens. Nous allons tous droits vers des guerres civils car les chrétiens ne vont pas se laisser islamisés.j’espère que les politiques devront répondre de leurs décisions et êtres punis. C’est très grave.Ils nous reste qu’une chose à faire. Prier et prier et encore prier pour protéger nos familles amis et la France.

  3. The brightest day

    Il est temps d’éradiquer cette sous religion des cavernes qu’est l’islam ainsi que tous les barbares dégénérés qui s’y rattachent et ceux qui leur lèchent les babouches !

  4. anthony

    et en plus , au royaume-uni , avec le brexit , il faut s’excuser désormais d’être européens, mais ou va t’on ? nous devons aider les chrétiens d’orient , car ils sont nos frères et nos sœurs, c’est a se demander si les britanniques n’ont pas oublies leurs racines chrétiennes.

Deixe uma resposta

O seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios marcados com *