fbpx
Menu Fermer

Hongrie : des mesures pour protéger et soutenir la famille

Le gouvernement hongrois met en œuvre de nombreux moyens pour favoriser et encourager la famille et ainsi inverser la baisse du taux de natalité. C’est ce qu’on peut lire dans un article publié sur le site LifeSiteNews ce 12 février 2019.

Lors de son discours annuel sur l'état de la nation, le Premier ministre hongrois Viktor Orban a annoncé la création d’un "Plan d'action pour la protection de la famille". Parmi les sept points principaux, la suppression totale de l'impôt sur le revenu des femmes ayant quatre enfants ou plus.

En plus des exonérations fiscales, le plan d'Orban inclut d’autres avantages pour les familles : subventions pour les familles nombreuses afin d'acheter des voitures plus grandes, l'extension d'un programme de prêt déjà existant destiné à aider les familles à acheter une maison, des prêts préférentiels pour les femmes de moins de 40 ans au moment du mariage, l’accès facilité au système de santé du pays et une prise en charge des frais de garde pour les grands-parents qui s’occupent de jeunes enfants.

Le «Plan d'action pour la protection de la famille» n'est pas la première série de mesures proposées par la Hongrie pour encourager à avoir davantage d’enfants. En 2015, le gouvernement avait mis en place des subventions importantes, des déductions de la taxe sur la valeur ajoutée et des prêts à intérêt plafonné pour aider les couples mariés avec trois enfants ou plus à acheter de nouveaux logements.

«(…) Ces mesures sont efficaces parce qu'elles ne sont pas utilisées isolément mais plutôt comme un concert de politiques prénatales et de bouleversements culturels», a souligné Lyman Stone de l'‘Institute for Family Studies’."Et elles fonctionnent parce qu'elles incitent au mariage, pas seulement à la maternité, et que le mariage contribue à stimuler la fertilité à long terme, pas seulement au moment de la naissance."

Déjà l'été dernier, la rédaction de LifeSiteNews avait rapporté que la politique de soutien à la famille de la Hongrie était en train de donner lieu à une baisse du taux d'avortement dans le pays de plus d'un tiers.

Dans son discours au peuple hongrois, M.Orban avait déclaré : «Il y a de moins en moins d'enfants nés en Europe. Pour l'Occident, la réponse est l'immigration. (...) Nous avons besoin d'enfants hongrois (...), c'est la réponse de la Hongrie face à l'immigration».

Une réflexion pleine de bon sens que nos gouvernants, et tous les politiques européens avec eux, feraient bien de faire leur avant qu’il ne soit trop tard.

Nathalie Burckhardt


Photo : Le parlement hongrois situé sur la rive orientale du Danube à Budapest. - Pixabay
Source : Hungarian gov’t offers huge incentives for families to have more kids