fbpx
Menu Fermer

+ In Memoriam – S. Exc. Monseigneur Juan-Rodolfo LAISE (1926-2019)

Monseigneur Laise a rendu son âme à Dieu le 22 juillet à San Giovanni Rotondo où il vivait depuis qu’en raison de la limite d’âge prévue par le droit canonique, il avait quitté son diocèse. Il laisse le souvenir discret d’un évêque de convictions, zélé, humble, ami de la pauvreté, à la fois bon et ferme, défenseur des valeurs familiales traditionnelles.

Né le 22 février 1926 à Buenos Aires, il entre chez les Capucins et devient prêtre en 1949. Licencié en droit canonique de l’Université Grégorienne (Rome), docteur en droit civil, il enseigne d’abord le droit et la morale. Sacré évêque le 29 mai 1971, il est nommé coadjuteur de l’évêque de San Luis (Argentine), diocèse à la tête duquel il restera trente ans. Lorsqu’il le quitte, à soixante-quinze ans, le Pape lui accorde, sur sa demande, son affectation au sanctuaire de San Giovanni Rotondo (Italie), plutôt que de prendre une retraite paisible.

Dans sa bure de capucin, il se dévoue alors à la confession des pèlerins, la prière, la pénitence et la diffusion de la dévotion envers le saint Padre Pio de Pietrelcina, dans les pas duquel il place les siens. Après un court temps, cette année, à la Casa Sollievo della Sofferenza, l’hôpital fondé par le Padre Pio, il décède le 22 juillet 2019 au bout de quarante-huit ans d’épiscopat, soixante-dix de prêtrise et quatre-vingt-treize d’une vie alternativement contemplative et active.

Il n’hésitait pas dans ses sermons à dénoncer le laxisme des pouvoirs de l’État, le travail de la presse ruinant les mœurs et, hélas, le silence inexplicable d’une si grande partie de la structure ecclésiastique face à la propagande conquérante du « mariage homosexuel » puis de la « théorie du genre » auprès des enfants, y compris dans les écoles. Il dévoilait également la convergence objective des agressions du laïcisme et de l’islamisme contre les fondements de notre civilisation et de notre culture.

Il a toujours été un ami bienveillant d’Avenir de la Culture, prêt à faire un voyage pour apporter son aide, prendre part à des réunions ou des congrès. Il fut précieux aussi bien pour encourager la persévérance dans l’action que la réflexion sur la décadence sociétale actuelle et ses causes lointaines sur le plan moral. Les membres de l’association perdent ici-bas un ami mais ont confiance dans son intercession auprès du trône du Roi des rois, Notre Seigneur Jésus-Christ. Du fond du cœur, Excellence, encore et encore un grand merci !

Recommandés pour vous

>