fbpx
Menu Close

Italie : forte hausse des agressions perpétrées par des immigrés

​Un rapport-choc du ministère italien de l’Intérieur dévoile que plus de la moitié des viols dans le pays, quarante-deux pour cent exactement, sont commis par des migrants. Une proportion qui ne cesse, hélas, d’augmenter. C’est ce rapporte le quotidien napolitain Il Giornale, dans un article publié le six décembre 2019.

Les statistiques démontrent également que les femmes italiennes sont bien plus sujettes à être victimes de harcèlement sexuel et d’agressions sexuelles que les femmes étrangères.


Ces dernières années, les attaques violentes de migrants sont devenues plus courantes en Italie.


Le journal italien se fait écho de certaines de ces agressions. A Naples, en décembre, un immigré de 30 ans a forcé une jeune fille de 17 ans à monter dans sa voiture avant de la conduire dans une zone isolée, lui attacher les poignets et la violer. En mars, une jeune fille de 15 ans a été violée par cinq membres d’un gang de migrants albanais et marocains. L’année dernière, à Rome, une autre histoire terrible a particulièrement secoué le pays. Une jeune fille de 16 ans s’est vue administrer une surdose de drogue avant d’être violée par plusieurs Africains. Celle-ci est décédée d’overdose par la suite.


Plus largement, le rapport du ministère estime que près d’un crime sur trois est commis par des migrants, alors qu’ils ne représentent que 8% de la population en Italie.


Quid des chiffres chez nous, en France ? Le Ministre de l’Intérieur aura-t-il un jour le courage d’affronter la réalité ?

Guillaume Gattermann


Recommandés pour vous

>