fbpx
Menu Fermer

Jamie Shupe, premier non binaire américain : « Le troisième sexe n’existe pas. »

Le 13 mars 2019, le site anglophone  LifeSiteNews a publié le long témoignage saisissant de Jamie Shupe, première personne "non binaire" des États-Unis.

« Voici comment les choses ont commencé, raconte-t-il.  Au début 2013, lors d'une grave crise de santé mentale, je me suis moi-même convaincu que j'étais une femme. J'ai alors rendu visite à une infirmière agréée pour obtenir une ordonnance d'hormone puis j'ai commencé une thérapie dans une clinique pour femmes, à Pittsburgh, afin de pouvoir envisager ensuite les chirurgies nécessaires (…) Tout ce que je devais faire était de changer mon taux d'hormones et de transformer mon pénis en vagin. Alors je serais comme n'importe quelle autre femme. C'est le fantasme que la communauté transgenre m'a vendu. C'est le mensonge auquel  j'ai cru. »

Jamie Shupe explique ensuite que « le "Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux"  indique que l'un des traits de la dysphorie de genre est de croire que l'on possède les sentiments stéréotypés du sexe opposé. Je sentais cela chez moi, mais aucun thérapeute n'en a parlé avec moi. »

« Toute ma confusion sexuelle était dans ma tête. J'aurais dû être soigné. Au lieu de cela, à chaque étape, des médecins, des juges et des groupes de défense des droits homosexuels se sont livrés à ma fiction » regrette-t-il.

L’histoire ne s’arrête pas là : « Trois ans après le début de mon changement de sexe d'homme à celui de femme, j'ai un jour regardé dans le miroir. Quand je l'ai fait, le masque de la féminité s'est effondré. »
Alors, pour échapper à l’illusion d’être une femme, Jamie Shupe va faire quelque chose de sans précédent dans l’histoire américaine. En 2016, il convainc un juge de l'Oregon de le déclarer non binaire - ni homme ni femme. « Dans mon esprit psychotique, j'avais restauré le mythique troisième sexe en Amérique du Nord. Et je suis devenu la première personne non binaire légalement reconnue dans le pays », raconte-t-il.

Il va jusque obtenir un nouvel acte de naissance, où le terme "inconnu" remplace homme ou femme !!

Aujourd’hui, il révèle que son « changement de sexe en non-binaire était une véritable fraude médicale et scientifique. (…) Le matin de ma brève audience, le juge ne m'a posé aucune question et en quelques minutes, il a signé l'ordonnance du tribunal », sans enquête préalable.

En janvier 2019, Jamie Shupe a récupéré le sexe de sa naissance. Il confie : « Le poids du mensonge sur ma conscience était plus lourd que la valeur de la gloire que j'avais gagnée en participant à cette escroquerie. Il n'y a pas de troisième sexe. Comme moi, les personnes intersexuées sont des hommes ou des femmes. Leur état est le résultat d'un trouble du développement sexuel et ils ont besoin d'aide et de compassion. »

Il conclut avec force : « Maintenant, je veux revivre comme l'homme que je suis. »

Nathalie Buckhardt


Source : I was America’s first ‘nonbinary’ person. It was all a sham.
Photos : Julie Missbutterflies from Lannion, France [CC BY-SA 2.0]
Jamie Shupe [CC BY-SA 4.0]

Recommandés pour vous

>