Menu Fechar

Je proteste contre la mainmise du lobby LGBT sur le Festival d’Avignon

L’édition 2018 du Festival d’Avignon a transformé la cité des papes en Sodome et Gomorrhe.

Mon carton rouge au Ministre de la Culture, Mme Françoise Nyssen.

Prise en otage du Festival d’Avignon par
la théorie du genre : ça suffit !

Madame le Ministre,

L’édition 2018 du festival d’Avignon, qui s’est déroulée du 6 au 24 juillet, a été l’occasion de spectacles obscènes faisant la promotion de la théorie du genre.

Travestissement et transsexualité, troubles de l’identité sexuelle, éloge de la non-binarité, mais aussi contestation de la « domination patriarcale » : tout y est passé !

Une telle propagande, Madame le Ministre, n’a rien à voir avec la culture et n’a rien à faire dans la cité des papes.

Je suis profondément choqué(e) par l’image que la France a envoyée au monde entier à l’occasion de ce Festival. De même, je suis scandalisé(e) par le fait que toutes ces obscénités soient financées par le contribuable à hauteur de 7,2 millions d’euros !

Madame le Ministre, je vous demande qu’à l’avenir le Festival d’Avignon soit libre de toute récupération par des lobbies décadents dont les aspirations sont totalement étrangères à celles du public. Il est temps que cesse cette prise en otage de notre culture !