fbpx
Menu Fermer

La jeunesse de notre pays nous réserve des (bonnes) surprises !

L’affaire a défrayé la chronique et pour cause : une jeune femme a été interdite d’entrer au château de Versailles pour être trop bien habillée ! Paloma Bernot, 25 ans, c’est le nom de la malheureuse refoulée, est couturière à Loches, en Touraine, et crée des robes très élégantes, directement inspirées de celles que portaient Marie-Antoinette et ses contemporaines.

Mais ce n’est pas tout…

La demoiselle en question pousse l’effronterie jusqu’à porter elle-même ses jolies créations ! A une époque où ce sont les jeans troués et les mini-mini-mini jupes qui ont les faveurs des publicitaires et des grandes enseignes, c’est presque un scandale…

En tout cas, cela semble davantage déranger le personnel du château de Versailles que les déambulations de femmes recouvertes d’un foulard islamique à proximité de la chapelle de Louis XIV ou les séances de selfies de touristes débraillés dans la galerie des glaces…

Après avoir fait trois heures de queue et avoir acheté son billet, Paloma Bernot s’est vu refuser l’entrée au château sous prétexte que les costumes y étaient interdits !

Elle s'est vu refuser l'accès au monument historique, au motif d'une tenue vestimentaire "incorrecte", selon son témoignage.

La jeune femme a posté une photo de sa tenue sur les réseaux sociaux. Elle est vêtue d'une robe longue à fleurs, de longs gants blancs, d'un col imitation fourrure, des souliers rouges…

Une tenue vestimentaire élégante qui n’aurait pas été du goût des personnes en charge de l'accueil à l’entrée du monument.

"Le château de Versailles me refuse l’entrée pour tenue incorrecte. Je vous laisse juger du délit avec la photo de ma tenue lors des faits aujourd’hui", commente-t-elle sur sa page Facebook.

En réalité, l ’article 16 du règlement du château stipule que « les visiteurs doivent se présenter dans une tenue correcte ne générant pas de trouble à la tranquillité publique. »

Un article bien peu appliqué donc sauf quand c’est la beauté et l’élégance qui sont de retour en ces murs, lesquels ont pourtant été, il y a un peu plus de deux siècles, les spectateurs heureux des plus beaux costumes de leur temps…

Face au tollé, la direction du château a finalement présenté ses excuses et offert un nouveau billet à la jeune femme. On dit que c’est la jeunesse qui fait les révolutions…

Et si c’était à présent elle qui faisait les contre-révolutions ?

Antoine Béllion


Photos :  Madame Augustine – Facebook – 26 décembre 2018, 14:08  et photo du journal
Sources : De retour de Versailles, la jeune couturière au cœur d'un buzz qui fait " bizarre "