fbpx
Menu Fermer

La mode islamique en plein essor aux Etats-Unis

Jusqu’où ira-t-on dans la provocation ?

C’est maintenant au tour d’un magazine de mode américain de faire la promotion du hijab !

C’est ce que révèle le 30 avril 2019 une rubrique du Figaro Madame. Il s’agit d’un mannequin somali-américain, Halima Aden c’est son nom, qui devient la première femme à poser en burkini et hijab pour le numéro spécial maillots, connu pour ses photos dénudées, du magazine Sports Illustrated.

Des concours de beauté au papier glacé, Halima Aden a déjà remporté plusieurs distinctions : première femme à porter un hijab lors d’un concours pour Miss America, au Minnesota en 2016, premier top voilé à faire la couverture en 2016 du prestigieux Allure (autre grand magazine de mode aux États-Unis).

En 2018 elle est la première fille à poser en une de Vogue UK en revêtant le hijab, elle défile voilée pour Tommy Hilfiger en 2019 et devient désormais l'étendard de la modest fashion - c’est-à-dire la « mode pudique » - qui comprend hijabs et jupes longues.

Il est malheureusement évident que la mode actuelle penche clairement vers l'islamisation des coutumes, puisque lorsqu'il s'agit de vêtements traditionnels inspirés par l'élégance française, rien ne favorise cette tendance, les journaux et magazines n’ont pas d’espace pour en faire la publicité.
Deux poids et deux mesures, une fois de plus...

Guillaume Gattermann


Recommandés pour vous

>