fbpx
Menu Close

Le patrimoine musical de Notre-Dame en danger !

Un trésor de culture et de tradition risque de disparaître…il s’agit rien de moins que du patrimoine musical de la cathédrale Notre Dame de Paris. En effet, depuis le terrible incendie du 15 avril dernier, l’associationMusique sacréeconnaît de graves difficultés financières, et vient de licencier son chef de chœur grégorien, Sylvain Dieudonné, érudit et musicologue qui a mis au jour le patrimoine musical propre à la cathédrale.

Un collectif d’artistes, d’intellectuels et de religieux tirent la sonnette d’alarme et appellent à éviter une « catastrophe cultuelle ». Ils ont publié une tribune, dont Le Figaro du vingt-six décembre se fait l’écho. En voici quelques extraits.

« Chacun des concerts était un événement: instruments anciens restaurés, mise en scène qui mettait en valeur la cathédrale et montrait comment la musique médiévale résonnait dans l’église. Ils drainaient un public nombreux et fidèle et magnifiaient l’écrin de Notre-Dame. Liturgiquement, un office grégorien, tous les dimanches matin, assurait la vitalité de ce patrimoine religieux et montrait ainsi la solidarité de la tradition que dévoile la liturgie. Le chant grégorien est non seulement le répertoire séculaire de la liturgie catholique, mais il est aussi à l’origine de notre musique occidentale. »

Le collectif s’inquiète : « À la faveur de l’incendie de la cathédrale, il est à redouter que certains, mesurant la marque mondiale que pouvait être Notre-Dame de Paris, ne soient tentés de transformer la maîtrise en une sorte de remake des « Chœurs de l’Armée rouge», destinée à se produire dans le monde entier en baladant une marque » !

« Si des difficultés matérielles existent et exigent de grands efforts financiers et d’organisation, est-il concevable qu’elles entraînent l’élimination du savoir-faire actuel au service d’une tradition parisienne indissociablement liée à la cathédrale ? », dénoncent les signataires.

Ils concluent en lançant cet appel : « En rendant publiques les difficultés qui secouent de manière grave et traumatisante l’une des plus belles institutions musicales de Paris, nous souhaitons alerter tous ceux qui sont attachés par-delà les mots et les postures, à la vie de la cathédrale, dans ses murs comme hors des murs et ceux pour qui le patrimoine musical médiéval et renaissant constitue l’un des autres trésors de Notre-Dame de Paris ».

N’oublions pas que chaque élément de tradition qui s’éteint, c’est un élément de la France chrétienne qui disparaît. Cela nous concerne tous.

Nathalie Burckhardt


​Photo : Le Chœur d'adultes de la Maîtrise Notre-Dame de Paris, © Léonard de Serres
Source : Le Figaro : Appel d’artistes et d’intellectuels

Recommandés pour vous

>