fbpx
Menu Fermer

Le terrorisme ne vit pas sans les medias

Dans le contexte des nombreuses attaques à l’arme blanche qui ont eu lieu ces dernières semaines en France, le site d’information Atlantico a publié le 11 septembre 2018 un entretien avec Alexandre del Valle, professeur de géopolitique et auteur du livre « La stratégie de l'intimidation » (Éditions de l'Artilleur) paru en mars 2018.

Rappel des faits : à Oberkampf, un homme criant "Allah Akbar" a été interpellé lundi 10 septembre au matin. La veille au soir, une série d'attaques à l'arme blanche s'est produite à Paris dans le 19e arrondissement. L'attaque fait donc écho à plusieurs attaques du même type, revendiquées par l'Etat Islamique.

Selon Alexandre del Valle, les médias ont une très grande part de responsablité dans ces évènements, ils sont même les “premiers responsables ! (...) le terroriste allume la mèche, mais ceux qui font exploser la bombe, ce sont les médias. La bombe au sens du choc psychologique. Beaucoup de crimes beaucoup plus meurtriers se passent tous les jours sans que personne n'en parle. C'est là tout le génie des djihadistes, c'est de réussir cet effet multiplicateur grâce à la médiatisation. Le phénomène existe, c'est indéniable, mais ceux qui le multiplient, ce sont les médias.”

« C'est un peu comme un couple. Les terroristes ne vivent pas sans les médias. Le but du terroriste, (c’est) que l'on parle de lui et de son idéologie. C'est à nous de faire le scénario. Actuellement, les médias font le scénario des terroristes », ajoute-t-il.

Alexandre del Valle met en garde contre le danger des réseaux sociaux et de Youtube, terreaux fertiles de la propagande islamique, et réclame un « système qui interdit purement et simplement les radicaux qui ne partagent pas nos valeurs. »

Nous en sommes si loin en France !

M. Del Valle prend comme exemple l’Autriche, qui « a toujours eu une tradition de représentation du culte musulman au niveau officiel. Ces dernières années, elle s'est rendu compte que l'islam était monopolisé par des fanatiques. Elle a complètement interdit les mosquées salafistes, expulsé tous les salafistes pro-saoudiens et a remplacé ces fanatiques et a fait un islam compatible. »

Chez nous aussi un grand coup de balai s’impose !

Nathalie Burckhardt

Photo : Ctruongngoc [CC BY-SA 3.0]

Recommandés pour vous