Menu Fermer

L’écriture inclusive s’invite au Brevet !

« Vous terminerez par “Je suis vivant.e” » : voilà la consigne d’un sujet du Brevet des collèges 2021…au Liban.

L’écriture inclusive s’est glissée dans un sujet de français au brevet, le 15 juin dernier : le « sujet d’imagination » proposé aux élèves, ceux-ci devant composer une rédaction en s’inspirant d’un poème issu du recueil L’Arbre à poèmes d’Abdellatif Laâbi, avait cette consigne surprenante : « Écrivez un texte poétique dans lequel vous donnerez la parole à un élément de la nature qui exprimera sa liberté et sa beauté. Vous commencerez par ‘‘Je suis…’’ et vous terminerez par ‘‘Je suis vivant.e’’.» 

Pourtant, début mai, une circulaire du ministère de l’éducation, signée par Jean-Michel Blanquer, proscrivait l’usage de cette écriture : « Il convient de proscrire le recours à l’écriture dite ‘‘inclusive’’, qui utilise notamment le point médian pour faire apparaître simultanément les formes féminines et masculines d’un mot employé au masculin lorsque celui-ci est utilisé dans un sens générique. »

Dans un entretien au JDD, le ministre de l’Education Nationale avait insisté sur ce point, expliquant que « notre langue est le premier trésor français, celui qui nous relie tous et fait notre puissance mondiale. Elle ne doit donc pas être triturée ou abîmée. » Enfin du bon sens de la part du gouvernement !

Mais alors d’où vient ce dérapage ? Selon les informations relayées par Le Figaro, l’explication tiendrait au fait que les sujets destinés à l’étranger sont rédigés à l’avance : « Celui du Liban devait faire partie des premiers pour les épreuves à l’étranger. Cela signifie qu’il a dû être préparé autour du mois de novembre », affirme-t-on Rue de Grenelle. Bien avant les consignes de la circulaire, donc. 

« Tous les sujets qui n’ont pas encore été distribués sont réexaminés en ce moment même afin de vérifier qu’il n’y ait pas d’écriture inclusive », a encore précisé le communiqué du ministère.

Espérons que ce respect minimum envers la langue Française demeure à l’ordre du jour face aux pressions réitérées des tenants du language soi-disant inclusif…

.
Source : https://etudiant.lefigaro.fr/article/brevet-2021-l-ecriture-inclusive-s-invite-dans-un-sujet-de-francais_35884de2-d27f-11eb-be46-ba566eaae02a/?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1624284017-1

Source image: Canva.com

Posted in Divers

Recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 2 =