fbpx
Menu Fermer

Nice : la Ligue islamique reçue dans la basilique martyre !

NON À LA SUBVENTION DU LYCÉE AVERROÈS ! Signez la pétition ! Cliquez ici.

Le Secrétaire général de la Ligue islamique mondiale, Mohammed Bin Abdul AL ISSA, vient d’être reçu en grandes pompes en la basilique Notre-Dame de Nice, là même où trois fidèles ont été égorgés par un musulman fanatique en octobre 2020. 

Al Issa a été accueilli par le délégué épiscopal au dialogue interreligieux. Il a aussi rencontré le vicaire général représentant l’évêque de Nice et le curé de la paroisse, ainsi que les membres d’institutions juives et musulmanes de la Côte d’Azur.

Ce grand raout interreligieux a été l’occasion de propos lénifiants sur la fraternité et d’un dépôt de gerbe en mémoire des victimes de l’attentat.

Autrement dit, au moment où la messe en latin – dite messe tridentine – est interdite dans les églises paroissiales par le Pape François, on reçoit, dans ces mêmes églises, un dignitaire musulman et on prie avec lui !



Bien sûr, tout cela est fait au nom du partage, du dialogue, de la fraternité, du pardon et blabla. Mais, la Ligue islamique mondiale, que représente Bin Abdul AL ISSA, est loin d’être une amicale d’enfants de chœur !

Rappelons ici les objectifs de la Ligue islamique mondiale lors de sa création en 1962 :  « Propager l’Islam, élucider les incertitudes concernant la religion, lutter contre les fausses allégations visant à détruire l’unité des musulmans ou à jeter le doute dans leur esprit. »

Depuis le milieu des années 2010, La Ligue islamique mondiale tente d’apparaître comme une organisation favorable à un Islam ouvert et tolérant. Mais c’est là une chose bien difficile à croire quand on sait que la Ligue a son siège en Arabie Saoudite, un pays où la charia - c’est-à-dire la loi islamique - est strictement appliquée.

Selon Michel Renard, converti et ancien directeur de la revue Islam de France, la Ligue islamique mondiale, est  : « persuadée que, dans cent ans, elle aura converti une grande partie de la population française. »

Cet objectif sera-t-il atteint avec la complicité du clergé français ? 

La question mérite d’être posée quand on voit la réception réservée à Mohammed Bin Abdul AL ISSA dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption de Nice.

On nous dit qu’à cette occasion le représentant de la Ligue a rendu hommage aux martyrs de Nice et a condamné fermement le terrorisme islamique. Très bien. Mais c’était surtout l’occasion pour lui de recevoir un certificat de « fréquentabilité » que le diocèse de Nice s’est empressé de lui délivrer !

Si la Ligue Islamique est vraiment désireuse de construire la paix, qu’elle commence par condamner les dispositions les plus barbares de la charia, notamment la condamnation à mort qui frappe les musulmans convertis au christianisme !

On aimerait aussi qu’elle proteste contre l’interdiction faite au chrétien de construire des lieux de culte en Arabie saoudite. En attendant cela, les représentants de cette organisation ne sont pas les bienvenus dans nos églises !

Source photo : Commons wikimedia

Posted in Islamisation

Recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × deux =