Menu Fermer

Nue, elle se moque de la Sainte Vierge dans le sanctuaire de Lourdes !

Ce vendredi 31 août, une « artiste » féministe luxembourgeoise s’est entièrement dévêtue pour poser nue devant la grotte de Lourdes. Déborah de Robertis, c’est son nom, s’est exhibée au cœur du premier sanctuaire France sous les yeux d’un groupe de croyants et de religieuses, rapporte le JDD.

La misérable a même poussé la provocation jusqu’à poser un voile bleu de madone sur ses cheveux tout en joignant les mains, parodiant ainsi la Mère de Dieu. Elle devra comparaître devant le tribunal correctionnel de Tarbes (Hautes-Pyrénées) le 19 mai prochain pour exhibition sexuelle, a indiqué le parquet.

On s'étonnerait qu'elle ait osé faire la même chose dans une mosquée...

La communauté musulmane serait déchaînée et tout le monde lui donnerait raison. Mais ici, nul ne s’indigne.

La France est pourtant la fille aînée de l’Eglise ! On considère à présent comme naturel que les chrétiens se taisent et acceptent tout.

Tout accepter jusqu’où ? Se taire jusqu’à quand ?

Je me permets de vous rappeler que les troubles de 1905 ont été précédés par un climat d’agressivité à peu près semblable à l’égard de l’Église catholique.

En 2013, une militante femen, elle aussi dénudée, avait mimé l’avortement de l’Enfant Jésus dans l’église de la Madeleine à Paris. 

Et puis il y a eu les plaisanteries de Daniel Morin contre le pèlerinage de Lourdes sur France Inter, en février 2018. « Tu es aveugle des yeux, il te manque une jambe, tu fais pipi vert fluo, (...) va à Lourdes camarade ! (...) Pour 1000 euros tu passeras la nuit avec la 70ème miraculée, sœur Bernadette Moriau », avait osé l’animateur sur cette radio du service public.

Tout récemment, s’est déroulé le festival LGBT « Solidays » à Paris où un groupe de travestis déguisés en religieuses ont singé la messe.

D’après un communiqué du Ministère de l’Intérieur du 31 janvier 2018, 878 atteintes aux édifices chrétiens ont été recensés en 2017. Soit pratiquement 5 cas toutes les 48h en moyenne.

Vous savez ces actes ne sont pas des faits isolés : ils témoignent de l’installation d’un climat profondément antichrétien en France, qui rappelle celui qui a précédé la Terreur et les persécutions contre l´Église au XIXe siècle, avec aujourd’hui en parallèle la montée de l’Islam.

Il est absolument intolérable que ceux qui nous gouvernent demeurent silencieux alors que la première religion de France est prise pour cible. Ceci est d’autant plus troublant que les prières de rue islamiques sont tolérées par le Ministère de l’Intérieur et que certains édiles, notamment Mme Hidalgo à Paris, célèbrent en toute quiétude le ramadan dans leurs mairies.

Cependant, trop de Français ignorent ce climat violemment hostile à notre religion. C’est pourquoi il est si important de faire connaitre et soutenir les campagnes d’Avenir de la Culture.

Si vous ne l’avez pas encore fait, c’est le moment de signer la pétition destinée à Valérie Pécresse exigeant le retrait des subventions publiques au festival blasphématoire Solidays.

Guillaume Gattermann


Si vous ne l’avez pas encore fait, c’est le moment de signer la pétition destinée à Valérie Pécresse exigeant le retrait des subventions publiques au festival blasphématoire Solidays.

Pour faire un don : Pour le réveil de la France chrétienne

Photo : Capture d'écran Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *