fbpx
Menu Fermer

Paris : une procession attaquée !

Cher ami, bonjour !

Ce qui s’est passé ce samedi à Paris est très grave. Une procession organisée par des paroisses et associations diocésaines a été violemment agressée par des individus d’extrême gauche.

Des bouteilles, des poubelles et des barrières grillagées ont été jetées sur les fidèles ! Des personnes âgées et des familles qui participaient à la procession ont dû se réfugier dans une église. Des personnes âgées ont été frappées à coups de poing. Un homme a été blessé et hospitalisé.

La procession qui a été violemment attaquée commémorait les martyrs de la Commune de Paris, notamment celui de Mgr Georges Darboy, archevêque de Paris, pris en otage par les Communards et fusillé par eux le 24 mai 1871.

Le Figaro rapporte que la procession était composée de familles, venues avec enfants et poussettes, de personnes âgées, de jeunes scouts et d'enfants de chœur.

Monseigneur Denis Jachiet, évêque auxiliaire de Paris, précise, je cite : « L'objectif était purement religieux, il n'y avait aucune revendication politique dans notre démarche. » Fin de citation.

C’est donc bien la haine de la religion chrétienne et rien d’autre qui est à l’origine de cette scandaleuse agression.

Ceux qui se proclament les héritiers des Communards, ont commencé à siffler et à invectiver les paroissiens depuis les terrasses des cafés. Puis des drapeaux rouges sont apparus et des menaces de mort ont été lancées. « On se serait cru 150 ans en arrière, c'est surréaliste  », raconte l'organisateur de la procession au Figaro.

Après les menaces, les agresseurs sont passés aux actes. Une horde d’antifas cagoulés a roué de coups les fidèles.

Qu’a fait la police de Madame Hidalgo pour protéger les paroissiens ? Au début, rien car elle était carrément absente !

Seul l’Ordre de Malte a tenté de s’interposer, mais il a été rapidement débordé.

Finalement, les fidèles terrorisés ont trouvé refuge en l’église Notre-Dame de la Croix. « On a attendu en priant, jusqu'à ce que la police nous exfiltre », témoigne l’organisateur de la procession.

Vous pouvez imaginer l’angoisse des enfants et de leurs parents réfugiés dans l’église… La classe politique est restée bien discrète face à un tel scandale.

On imagine qu’elle aurait été plus bavarde si c’étaient les fidèles d’une autre religion qui avaient été pris pour cible. Quant aux médias, l'événement est presque passé inaperçu sur les grandes chaînes de télévision !

Posted in Christianophobie

Recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix + dix-huit =