fbpx
Menu Close

Non à l’islamisation de la France chrétienne !

Ma pétition à M. Edouard Philippe, Premier ministre

Monsieur le Premier Ministre,

Vous le savez, depuis le baptême de Clovis, la France est un pays chrétien. Malgré la laïcité proclamée de l’État, le christianisme est inséparable de notre identité nationale. Nos monuments, notre littérature, nos valeurs et les grands noms de notre histoire en témoignent à chaque instant.

Malheureusement, cet héritage est aujourd’hui menacé par l’Islam conquérant. Profitant de la complicité des pouvoirs publics, les sectateurs de cette religion étrangère tentent de s’infiltrer partout.

L’Éducation nationale, pourtant réputée pour sa laïcité depuis Jules Ferry, n’hésite plus à organiser des visites scolaires à la mosquée, prétextant la nécessité de faire découvrir aux enfants les religions présentes sur notre sol.

M. Blanquer lui-même se fait l’apôtre de l’enseignement de l’arabe à l’école, feignant d’ignorer que cette langue est celle du Coran et de ceux qui prétendent que la France devrait se conformer aux injonctions, parfois criminelles, de ce livre.

Hélas, les avancées de l’Islam ne se limitent pas à l’école. Transports, hôpitaux, armées, police : plusieurs études alertent sur l’omniprésence du prosélytisme islamique à l’intérieur de la sphère publique.

Un rapport de l’Assemblée nationale sur l’infiltration de l’Islam radical en France, rendu public en juin 2019, estime à 21 000 les individus fichés pour « radicalisation à caractère terroriste » dans notre pays. Et parmi ces fanatiques, ils seraient 1500 à avoir exercé, ou à continuer d’exercer, des professions dites « sensibles » comme pilote d’avion ou agent de sécurité !

A ces faits très graves s’ajoute encore la mise en coupe réglée d’un nombre croissant de nos quartiers par les salafistes.

Monsieur le Premier Ministre, la France est la fille aînée de l’Église et les Français refusent qu’elle devienne celle, cadette, de l’Islam. C’est pourquoi ils exigent de vous des mesures radicales qui mettent enfin un terme à l’islamisation. C’est notamment sur ce critère que se jugera le bilan de votre majorité au moment où elle affrontera à nouveau le suffrage populaire.

Photo : Istock – Crédits :FatCamera
Current Signatures: 83
Signature Goal: 5000
83 Signataires

Objectif: 5,000

Monsieur le Premier Ministre, la France est la fille aînée de l’Église et les Français refusent qu’elle devienne celle, cadette, de l’Islam. C’est pourquoi ils exigent de vous des mesures radicales qui mettent enfin un terme à l’islamisation.

  • Monsieur le Premier Ministre, la France est la fille aînée de l’ Église et les Français refusent qu’elle devienne celle, cadette, de l’Islam. C’est pourquoi ils exigent de vous des mesures radicales qui mettent enfin un terme à l’islamisation.
>