Menu Fermer

Pornographie : la Pologne montre l’exemple

En Pologne, le Parti du Droit et de la Justice (PiS) a déposé une proposition visant à interdire les sites pornographiques sur l’ensemble du territoire, révèle un article d’Atlantico, du 7 juin 2018.

Le PiS n’a jamais caché son mépris pour cette industrie obscène et il lui arrive très régulièrement d’accuser à juste titre ses principaux acteurs de chercher à corrompre l’esprit des citoyens.

Le parti semble vouloir aller plus loin à présent puisqu’une nouvelle proposition vient d’être déposée, demandant la mise en place d’un système d’enregistrement afin de restreindre l’accès à tous les sites pornographiques présents sur le web.

Selon les représentants du PiS, l’accès à la pornographie est en effet devenu bien trop facile et ces contenus ont des effets ravageurs similaires à ceux de la drogue. Ils souhaitent donc imposer le blocage par défaut de tous ces sites aux entreprises de télécommunication.

« La pornographie « travaille sur le cerveau des consommateurs » et entraîne « des changements de personnalité radicaux », dénonce Piotr Uscinski, député du PiS. « Ces sites sont donc une menace pour la santé publique et ils peuvent potentiellement déboucher sur « une pandémie de dépendance à la pornographie », ajoute-t-il.

Arkadiusz Mularczyk, un autre député du parti, appelle pour sa part l’Etat à limiter l’accès à ces sites afin de préserver la quiétude des Polonais.

 On aimerait de telles mesures en France où la pornographie fait des ravages, comme met en garde Avenir de la Culture depuis déjà des années.


Nathalie Burckhardt 


Photo credit Co.uk