fbpx
Menu Close

Pour la majorité des Français, le pays ne peut plus accueillir de nouveaux arrivants

Jérôme Fourquet, politologue et directeur actuel du département « opinion et stratégies d’entreprise » de l’institut de sondages IFOP, commente une enquête exclusive de l’Ifop sur la perception de l’immigration par les Français.

Les conclusions de cette enquête montrent que la perception des Français de l’immigration est toujours plus négative : « seuls 32% des Français considèrent que les pouvoirs publics luttent efficacement contre l’immigration clandestine. (…) 78% pensent qu’il faut une immigration choisie et non pas subie ; 55% sont favorables à la suppression du regroupement familial. Et 58% souhaitent l’instauration du droit du sang ».

Des chiffres révélateurs et leur analyse par le spécialiste, éloquente. Voici quelques extraits de son entretien paru dans Le Figaro.

Pour Jérôme Fourquet, outre le fait que « la plupart des sondages sont effectués via internet, où (…) les sondés, seuls devant leur écran, déclarent plus facilement des opinions plus abruptes (…) », la raison de cette évolution se trouve dans « la crise migratoire de 2015-2017, et les attentats qui ont frappé la France depuis 2012 » ; cela a alimenté « l’idée selon laquelle, d’une part, la France n’avait plus les moyens d’accueillir et d’intégrer de nouveaux arrivants et, d’autre part, qu’une immigration importante pouvait générer des problèmes sécuritaires. »

La vague migratoire et les différentes attaques depuis 2015 ont « eu tendance à conforter dans leurs opinions tous ceux déjà préalablement opposés ou inquiets face à l’immigration. Toute une partie de la population française doute depuis longtemps de notre modèle d’intégration (…) La radicalisation islamique et les attentats participent de ce processus », explique le politologue.

M. Fourquet explique encore que « le débat sur l’immigration tel qu’il est abordé par ceux qui défendent le bien-fondé de ce phénomène (…) porte la plupart du temps sur les flux d’entrées annuels qui sont présentés comme tout à fait ‘gérables’ et ‘absorbables’. »

« Mais quand on parle d’immigration aux Français, précise-t-il, beaucoup d’entre eux raisonnent non pas seulement sur les ‘flux’ mais sur le ‘stock’. Nombre de nos concitoyens constatent empiriquement que la composition démographique de la population de leur quartier ou de leur ville a changé significativement depuis une vingtaine d’années. »

Un exemple frappant de ce phénomène : « 19% des enfants qui naissent aujourd’hui en France reçoivent un prénom arabo-musulman » !!

Enfin, pour Jérôme Fourquet, les changements démographiques que la France a connus en seulement quelques décennies ont « déstabilisé des pans entiers des sociétés occidentales et notamment leurs composantes populaires, qui ressentent une forte insécurité culturelle. » « Dès lors, une forte demande s’exprime pour réduire drastiquement les flux migratoires et pour tenter en priorité de mieux intégrer les immigrés et leurs descendants déjà présents sur notre sol », conclut-il.

Cette inquiétude toujours croissante sera-t-elle enfin entendue ?

Guillaume Gattermann

Source : https://www.lefigaro.fr/vox/societe/jerome-fourquet-pour-une-majorite-de-francais-le-pays-ne-peut-plus-accueillir-de-nouveaux-arrivants-20201115

Photo: Capture d’écran YouTube – MARCHE DES SANS – PAPIERS ÉTAPE AVALLON VÉZELAY

Recommandés pour vous

>