Menu Fermer

Québec : cours d’éducation sexuelle dès la garderie !

Le projet est à peine croyable tellement il est absurde et choquant… Et pourtant ! Quelques 1200 petits québécois, âgés de 0 à 5 ans, vont être exposés, dans le cadre d’un projet pilote, à « certaines notions touchant à la sexualité et aux relations égalitaires », rapporte le journal canadien « Le Droit » dans un article du 20 juillet 2018. Des éducatrices en garderie, des intervenants en milieu communautaire, des gestionnaires de services de garde et des enseignants de maternelle auront pour mission de laver le cerveau des enfants.

« Le pari que l’on fait, c’est de se dire qu’en offrant une éducation sexuelle saine et en éduquant les enfants aux relations égalitaires dès le plus jeune âge, on prévient la violence sexuelle », explique Annie Fournier, directrice des services professionnels de la Fondation Marie-Vincent.

« L’idée est de décomplexer les enfants face aux sujets touchant à la sexualité pour éviter qu’ils ne deviennent tabous. »

De beaux prétextes utilisés pour tromper la vigilance des parents… En réalité ces cours, totalement injustifiés pour des bambins, vont ruiner l’innocence des enfants en leur imposant les obsessions d’adultes pervers.

« Si on commence à aborder tranquillement ces thèmes-là dès la garderie et par la suite, quand les enfants arrivent à l’école, on continue d’en parler, ça va devenir des discussions plus faciles et plus ouvertes », avance sournoisement Annie Fournier.

Le projet a été coiffé du titre « Lanterne » pour imager la lumière qui sera faite sur l’éducation à la sexualité et aux relations égalitaires.

Si nous n’y prenons garde, ce genre d’expérience verra très bientôt le jour chez nous et ce sont nos enfants qui en seront les cobayes…

 Antoine Béllion