fbpx
Menu Close

Qui est Idriss Sihamedi, le fondateur de Barakacity ?

Idriss Sihamedi, c’est son nom, est le sulfureux président de l’association Barakacity.

Sur son compte Twitter, il fait régulièrement l’apologie du terrorisme, en toute impunité d’ailleurs.

Dernière sortie en date : le jeudi vingt-sept août, il a estimé que « mourir martyr est la plus belle chose. »

Voici la déclaration en entier : « Parce que personne, ni même les lois, pourront enlever cette croyance, cette idée que mourir martyr est la plus belle chose dans la vie d’un croyant et que combattre l’oppression et l’injustice est un devoir. C’est ce qui nous diffère d’eux : aimer la mort comme ils aiment la vie », a-t-il écrit.

Et d’ajouter, dans un second message : « Tous les commentaires ci-dessous révèlent exactement ce que je dénonce : les vénérations des martyrs chrétiens devenus saints, vs les musulmans qui se défendent et meurent pour leur religion comme à Christchurch. Martyrs musulmans = terroristes, Martyrs chrétiens = saints. » Un raccourci atterrant.

Des « propos intolérables » de la part d’un « président d’une association de droit français », selon la journaliste Zineb El Rhazoui.

« Ceci est un appel au crime. Et une justification, à l’avance, du prochain attentat islamiste. Le tout n’est pas destiné aux gens qui s’en indignent, mais à ceux qui, discrètement, puiseront dans ces paroles l’excuse pour passer à l’acte », s’est également indigné le professeur de philosophie Raphaël Enthoven.

L’intéressé n’en est pas à sa première déclaration ouvertement belliqueuse. Dans un autre message, il encourage ainsi les musulmans à prier bruyamment dehors : « Faites comme les Italiens. Chantez des anasheed [chants religieux traditionnels] par la fenêtre et récitez du Quran, ça apportera une ambiance plus saine dans ce pays qui tousse. »

Ou encore, à propos des règles sanitaires liées au coronavirus : « La première fois de ma vie que je peux dire à une femme qui veut me serrer la main ‘non’ dans la joie et la bonne humeur. Ça fait bizarre de voir que des choses halal deviennent normales »…

Idriss Sihamedi est bien le chantre d’un prosélytisme zélé car « avoir honte de croire en Allah, ou cacher ses croyances, dit-il, est une abomination. Nos valeurs sont trop belles pour vivre cachées ».

Sur Facebook, il jouit d’un franc succès : le profil de son ONG est « aimée » par plus de 750 000 internautes et lui-même par près de 40 000 personnes ! Qu’attend donc le géant américain pour censurer les déclarations et supprimer les comptes de ce militant pro-palestinien ?

Guillaume Gattermann

Source : https://www.valeursactuelles.com/societe/mourir-martyr-est-la-plus-belle-chose-dans-la-vie-dun-croyant-le-leader-islamiste-de-barakacity-accuse-dapologie-du-terrorisme-123074

Photo: Capture d’écran Facebook.com/Idriss.Sihamedi/photos

Recommandés pour vous

>