Menu Fermer

Révélations sur le martyre du Père Hamel

Il y a cinq ans, le Père Jacques Hamel était égorgé par deux musulmans alors qu’il disait la messe en son église de Saint-Etienne-du-Rouvray près de Rouen.

Pour la première fois depuis la Commune, un prêtre était martyrisé en France !

A l’époque, la presse avait bien vite qualifié les assassins de loups solitaires, voire de jeunes désœuvrés vaguement déséquilibrés. Aujourd’hui, on sait que le martyre du Père Hamel a été planifié de sang-froid depuis l’étranger.

L’hebdomadaire La Vie vient de révéler des échanges entre l’un des deux terroristes, Abdel-Malik Petitjean, et le commanditaire de l’attentat, Rachid Kassim, alors basé en Syrie et tué en 2017 par un bombardement américain.



Il semblerait que le choix de commettre un crime dans une église ait été motivé par deux raisons : choquer la France et viser une cible facile. Il n’y a en effet pas beaucoup de résistance à craindre de la part de paroissiens âgés… Là encore, on mesure toute la lâcheté des islamistes. Ils prétendent être des guerriers… Mais, un vrai guerrier combat d’autres guerriers ! Il ne massacre pas des vieillards sans défense !

Le 26 juillet 2016, Abdel-Malik Petitjean et Adel Kermiche ont égorgé un homme de 86 ans et tenu en otage cinq autres personnes, toutes âgées de plus de 70 ans.

Les échanges entre Abdel-Malik Petitjean, l’un des assassins du Père Hamel, et son chef, Rachid Kassim, font froid dans le dos.

Au début, ils songeaient à attaquer une synagogue, puis ils ont renoncé car ils ne voulaient pas que l’on fasse le lien avec le conflit israélo-palestinien. Pour eux, le but était bien de frapper la France !

Une attaque contre une discothèque fut aussi envisagée, mais les criminels n’avaient pas les armes, ni l'entraînement nécessaire, pour commettre un attentat de cette ampleur. Finalement, c’est donc une église qui fut visée.

Rachid Kassim a demandé à Abdel-Malik Petitjean, de faire « un truc de ouf qui va résonner dans leurs cœurs […], toucher l’opinion publique, ça va faire trembler, ça va faire bouger les choses. Ils servent à ça les attentats ».

Il donne alors à son nervis l’ordre explicite de s’en prendre à une église : « Tu prends un couteau, tu vas dans une église, tu fais un carnage, même tu tranches deux trois têtes. »

Le but de ces gens est de terroriser les chrétiens en France, qu’ils aillent à la messe la boule au ventre, ou même qu’ils n’y aillent plus du tout !

Bref, ils souhaitent que le sort des catholiques français soit le même que celui des Coptes en Egypte ou des chrétiens persécutés par Boko Haram au Nigéria.

Si nous en sommes là, c’est parce que nous avons laissé l’islamisme gangréner notre France chrétienne.

Source photo : Commons wikimedia

Posted in Islamisation

Recommandés pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze − 4 =