fbpx
Menu Fermer

Royaume-Uni : la dictature du genre en pleine action !

Le gouvernement anglais est passé à la vitesse supérieure en ce qui concerne la théorie du genre : l’État peut désormais ‘prendre en charge’ les enfants désirant changer de sexe si leurs parents s’y opposent !  C’est ce que rapporte le site anglophone LifeSiteNews dans un article publié le 12 mars 2019.

Jusqu'à présent, au moins trois enfants ont déjà été «pris en charge après des discussions avec leurs parents sur le transgenre ». Des travailleurs sociaux du conseil de Hillingdon, dans l'ouest de Londres, ont avoué avoir retiré deux enfants de leur foyer familial et placé dans des familles d'accueil «à cause de différends ». La plus simple liberté d’expression des parents est muselée par de telles actions !

Le conseil de l'arrondissement de Hillingdon ose ainsi justifier son action : « Dans les deux cas mentionnés, les enfants n'ont pas été pris en charge spécifiquement parce qu'ils sont transgenres. Quand l'identité sexuelle d'un enfant est évaluée, ce sont des problèmes familiaux complexes qui peuvent avoir un impact négatif sur un enfant et qui sont généralement la cause de l'intervention d'un travailleur social. »

Pour les parents, la liberté d’éduquer leurs enfants selon les valeurs morales se restreint de plus en plus. La récente décision de la Haute-Cour approuvant la demande d’une jeune fille 16 ans exigeant que ses parents ne soient pas informés de son opération de changement de sexe, en est un exemple frappant. À 13 ans, l’enfant avait déjà déclaré à ses parents qu’elle souhaitait être traitée comme un homme, mais ceux-ci continuaient de l’appeler par son prénom. En conséquence, le juge du tribunal de la famille a décidé que les parents pouvaient être tenus dans l'ignorance du projet de leur fille, les accusant d’un « manque total de soutien et de compréhension. »

Alors que le nombre d'enfants s'identifiant comme transgenres augmente, les parents sont souvent laissés de côté, leur opinion de comptant pas. Des experts affirment que les enfants sont emportés par ‘une contagion sociale’ : au Royaume-Uni, le nombre de jeunes référés au Service national de la santé pour un changement de sexe a augmenté de 1 000% !
De nombreux parents se sentent impuissants face au fait que le transgenre soit à la mode.
Ils constatent d’abord que leurs enfants reviennent de l’école empoisonnés par cette idéologie, puis viennent des demandes exigeantes de plus en plus concrètes : la prise d’hormones, souvent suivies de chirurgies : doubles mastectomies et castrations.

Des enfants sont séparés de leurs parents, mutilés à vie et des familles sont détruites : voilà où mène la dictature du genre.

Nathalie Buckhardt


Recommandés pour vous

  • >