Menu Fermer

Royaume-Uni : vers une banalisation du voile islamique pour les fillettes ?

C’est un véritable scandale que rapporte l’hebdomadaire Valeurs Actuelles, dans un article daté du 13 octobre 2018. La fameuse enseigne britannique Mark&Spencers propose un nouveau produit sur son site internet : un voile islamique pour fillettes de 3 à 9 ans, imposé par les écoles coraniques qui se multiplient chez nos voisins d’Outre-mer. Il s’agit de hijabs de différentes tailles et coloris pour petites filles, de surcroît à prix réduit : l’article est vendu 6 pounds, soit un peu moins de 7 euros.

Marks & Spencer se justifie dans ces termes : « Certaines écoles nous ont réclamé cette année l'option du hijab ». Selon l’enseigne, elle ne fait que répondre par une offre à une demande. Une étude menée en 2017 par le Sunday Times avait révélé que 18% des 800 établissements sondés faisaient figurer le hijab parmi les uniformes autorisés à partir de 5 ans !

L'hebdomadaire rappelle un fait lourd de conséquences : contrairement à la France, le Royaume-Uni n'a jamais voté de loi interdisant le port de signes religieux à l'école. Ce n’est donc pas du Parlement que viendra une interdiction en réaction à ce nouveau constat. Face à celui-ci, les protestations les plus dures ne viennent pas des anglicans mais d’anciens djihadistes comme Maajid Nawaz qui luttent contre l’islamisme. Celui–ci dénonce : « Le magasin a le droit de choisir le profit plutôt que les valeurs mais il est du mien de les couvrir de honte pour imposer ce médiévalisme ».

Malheureusement en effet, Marks & Spencer ne se sent pas en charge de la défense de la civilisation occidentale face à l’islam conquérant.

Si nous n’y prenons garde, ce genre d’expérience verra très bientôt le jour chez nous, il est donc de notre devoir de rester vigilants.

Nathalie Burckhardt