Menu Fermer

Scandale : le Vatican abandonne Asia Bibi

Un nouveau pas vient d’être franchi dans les relations déjà empreintes de dhimmitude que le Saint Siège entretient avec le monde musulman.

Le site infovaticana déplore la froideur avec laquelle le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat du Saint-Siège, a traité le cas Asi Bibi la veille de Noël.

« Il s’agit d’un cas interne au Pakistan », a esquivé le numéro deux du Vatican alors qu’il était interrogé sur le futur de cette mère de famille chrétienne condamnée à mort par la justice de son pays pour « blasphème » contre le « prophète » Mahomet avant d’être finalement graciée mais toujours bloquée au Pakistan.   

Bien que théoriquement libre, Asia Bibi demeure en grand danger tant qu’elle ne pourra pas quitter son pays où des foules de fanatiques réclament sa mort. De même, sa famille est menacée d’une mort imminente et certaine tant qu’elle demeurera sur le territoire national.

Malheureusement, le Saint Siège se refuse à bouger le petit doigt, s’indigne à juste titre Info Vaticana.

Cette inaction est d’autant plus incompréhensible qu’au moment où le cardinal Parolin abandonne Asia Bibi à son sort, et donc à ses bourreaux, le Pape fait activement campagne en faveur du pacte sur les migrations de Marrakech.

Si le Saint-Siège fait peu cas de la souveraineté des Etats en matière de politique migratoire, il se montre étrangement beaucoup plus prudent au moment d’interférer pour la libération d’une malheureuse qui a passé neuf longues années dans les couloirs de la mort... Un double traitement qui, pour bien des catholiques, tourne au scandale.

Antoine Béllion


Source: Parolin sobre Asia Bibi: “Es un asunto interno de Pakistán”
Photo: Capture d’écran - FREEDOM FOR ASIA BIBI – Vimeo - Producers: Salesian Missionary Voluntary Service Youth For The World, Rafael publishing house, HazteOir.org, CitizenGo