Menu Fermer

Tolérance zéro pour la pornographie !

Entre 11 et 13 ans, 82% des enfants ont déjà vu des images pornographiques ! Autrement dit, plus de trois enfants sur quatre !  Après un bref calcul, on peut estimer que cela fait plus de 4 600 000 jeunes qui ont visionné du « porno » dans notre pays. De quoi remplir 56 fois le stade de France, plein à craquer.  Ces chiffres affolants sont ceux de la très sérieuse étude réalisée par l’association Calysto en 2012 sur 1 132 collèges et lycées français.

Evidemment cette marée noire a des conséquences sur le comportement des jeunes.

Les témoignages sordides émanant de parents et d’enseignants dépassés se multiplient : garçons qui “prêtent” leur copine à une bande de copains, scènes de libertinage sexuel en groupe par des jeunes de 12 ans qui se filment dans des salles de classe vides.

Même les établissements huppés sont le théâtre de scènes dont les médias se font l’écho. En mai 2015, au collège Montaigne, dans le VIe arrondissement de Paris, cinq garçons de sixième ont été sanctionnés pour des attouchements sexuels sur des filles.

Et pourtant les responsables politiques de notre pays ferment les yeux sur l’évidence : la pornographie est l’école du viol.

C’est pour que cesse cette situation insupportable qu’Avenir de la Culture exige du Premier Ministre qu’il fasse enfin appliquer l’article 227-24 du Code pénal qui prévoit des sanctions allant jusqu’à 75 000 euros d’amende et trois ans d’emprisonnement pour tout « message à caractère pornographique ou d’incitation à la violence » susceptible d’être « vu ou perçu par un mineur ».

Source : Flash Actualités, Nº 98, Décembre 2017
>