fbpx
Menu Fermer

Une députée participe à un colloque islamique

Une nouvelle preuve de la complaisance de nos politiques avec l’Islam radical vient d’être révélée par la rédaction de Valeurs Actuelles, dans un article publié le dix-huit octobre 2019.

“Havre de Savoir”, association proche des Frères musulmans, a organisé le quatorze octobre dernier, la « 8ème Rencontre Annuelle des Musulmans du Havre » au stade Océane. Un colloque auquel a assisté Agnès Firmin-le Bodo, députée de Seine-Maritime !

« Parce que je suis attachée à la laïcité, j’ai tenu à être présente à la réunion », s’est-elle justifiée. Elle a même avoué être « fière » d’avoir assisté à une conférence.

Après s’être penché un minimum sur le profil de ladite association, on peut se demander de quelle vision de la laïcité s’agit-il…L’islamologue Romain Caillet, spécialiste de la mouvance djihadiste mondiale répond à Libération à ce sujet : «(…) vu les références religieuses qu’ils [les membres de “Havre de Savoir”]  mettent en avant sur leur site, et les avis religieux qu’ils donnent, on peut dire au minimum qu’ils sont influencés par le courant de pensée des Frères musulmans. »

Le site de l'observatoire de l’Islam politique et des Frères musulmans dénonce également : « Par le biais de “Havre de Savoir”, de jeunes français apprendront à se méfier des Chiites, Zaydites, Alaouites et Yézidis, à "comprendre pourquoi ils ne sont pas conformes à la voie du Prophète". En d'autres termes pourquoi ils sont l'ennemi. Rappelons qu'en Syrie, sous la loi de l'Etat islamique, les Yézidis sont réduits en esclavage et exterminés. »

“Havre de Savoir” se vente d’afficher plus de 11 millions de « vues » sur le seul YouTube.  
Et de compter avec du beau monde : le rappeur Médine, connu pour son aversion pour la laïcité, est ambassadeur de l’association et la promeut « dès qu’il le peut ». Hassan al Banna, relayé par l’association, est le grand-père de Tariq et Hani Ramadan et le fondateur des Frères musulmans.

Pire encore, le site de l’association relaie des « fatwas » signées de la main de Youssef al-Qaradawi, éminent membre des Frères, théologien, fondamentaliste et universitaire qatari d'origine égyptienne, ainsi que de Fayçal Mawlawi, numéro 1 des Frères musulmans au Liban.

Pour rappel, les Frères musulmans sont officiellement reconnus comme une mouvance terroriste par la Russie (2003), l’Egypte (2013), la Syrie (2013)… La France paraît bien en retard…

L’hebdomadaire conclut : « La présence de l’élue à cette rencontre interpelle quelque peu si l’on s’en tient au pedigree de l’association. (…) maladresse ou positionnement assumé ? »

Nous pourrions renchérir : aveuglement ou complicité assumée ?

Antoine Béllion


Recommandés pour vous

>